RIFA - Accueil
Le Projet
Les Partenaires
Investing in People
Nouvelles et Événements
Liens
Downloads
Contact
Forum
Logo: Sequa

Nouvelles et Événements

Conférence de clôture à Cotonou/Bénin (2013)

La conférence de clôture s’est déroulée du 22 au 26 avril 2013 avec les partenaires et associés du projet RIFA. Les instituions partenaires du Maroc, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, de l’Allemagne et du Guatemala étaient représentées. Malheureusement, les représentants du Salvador et du Honduras n’ont pas pu être présents.

La cérémonie officielle de clôture du projet a eu lieu le 22 avril au matin avec des allocutions du président de la CNAB, du directeur de projet sequa, du président du CES (Comité Economique et Social), de l’ambassadeur allemand ainsi que du secrétaire de cabinet du Ministère de l’artisanat. La couverture médiatique de la séance d’ouverture et de clôture a été assurée par la télévision béninoise et deux quotidiens, la « Nouvelle Tribune » et « Notre Temps ».

Après le cocktail de la cérémonie officielle, une visite du siège de la CNAB et de l’organisation FODEFCA (fonds de développement de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage) a été organisée. Au cours des jours suivants, les participants ont eu la possibilité de visiter le lycée technique Coulibaly à Cotonou, des centres de formation partenaires du projet RIFA, DIMAR un centre de formation en couture, BLACK STYLE un centre de formation en esthétique et des centres de formation en construction métallique et en formation de menuiserie. Le président de la CNAB a également organisé une visite du village artisanal, cœur de l’artisanat artistique du Benin, qui abrite le siège de l’UCIMB (l’Union des chambres interdépartementales de métiers du Bénin). La CNAB a aussi ouvert aux participants les portes du BAA (bureau d’appui aux artisans) et du PDSAB (projet de développement secteur de l’artisanat au Bénin).

Les journées du 23 et du 25 avril ont été réservées à des ateliers interactifs. Chaque délégation a présenté les acquis du projet, dressé un bilan des forces et faiblesses et fait le point sur les deux axes centraux du projet, à savoir le renforcement du rôle de l’artisanat dans la formation professionnelle et l’échange de bonnes pratiques entre les pairs.

 

Visite d’une délégation des partenaires d'Amérique Latine en Bavière (2013)

En tant que partenaires du projet en Bavière, les centres de formation professionnelle des associations d'employeurs Bavaroises (bfz) ont contribué au projet en activant leurs contacts avec des centres de formation professionnelle et des associations patronales en Amérique Latine.

Les études interrégionales développées dans le cadre du projet RIFA ont révélé que les institutions de formation professionnelle d'Amérique Centrale font face à des problèmes très similaires à ceux de leurs homologues dans les pays cibles du RIFA en Afrique. Par conséquent, il a été jugé utile d'inviter en Bavière un groupe de représentants des partenaires latino-américains pour un transfert de personnel d'une semaine. En Avril 2013, six membres du personnel de l'IPC Honduras, de l’Intecap du Guatemala et de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Salvador ont visité avec bfz différentes institutions du système de formation professionnelle en Allemagne.

À Hof, ville du nord de la Bavière, les participants ont visité une école professionnelle publique. Un expert sur le système dual a présenté le système allemand et le standard dual de formation professionnelle, qui est connu dans le monde entier pour être très efficace en offrant aux jeunes une bonne combinaison de formation théorique et pratique en coopération avec les écoles professionnelles et aussi les entreprises. A Fürth, une visite à l'agence du travail de l'Etat et de son agence d'orientation professionnelle a montré aux participants comment le gouvernement s'implique activement dans l'orientation des jeunes sur les chemins de carrière possibles.

Après une visite du centre de technologie de bfz à Nuremberg, le programme a inclus une visite des installations de formation de l’entreprise MAN. Cette entreprise de renommée universelle est un partenaire de bfz dans la formation des jeunes depuis de nombreuses années.

Une autre partie du programme s’est attachées au soutien que l’Etat allemand apporte aux groupes défavorisés pour leur insertion dans le marché du travail. Ce sujet est encore relativement nouveau en Amérique Latine.

Au total, les participants ont acquis de précieuses expériences et développé de nouvelles prises de conscience sur l'efficacité du système de formation professionnelle allemand. Grâce à leur participation au projet RIFA, le savoir-faire qu'ils ont reçu lors des conférences et des études du projet a été complété par leurs expériences en Bavière.

 

Analyse des besoins dans la mécanique automobile (2013)

Un des résultats de la dernière conférence nationale au Maroc était la nécessité de former les formateurs dans le domaine de la mécanique automobile. Pour répondre à ce besoin, l'expert allemand Udo Ross a fait un état des lieu de l'équipement des centres partenaires du 3 au 7 mars 2013. Il a notamment visité le Centre de Qualification et de Perfectionnement des Artisans de la Chambre d'Artisanat de la Région Fès-Boulemane et l'Institut de Technologie Appliquée route Immouzer. Monsieur Ross a également visité des petites et moyennes entreprises actives dans la réparation de voitures et s'est entretenu avec un représentant de l'association professionnelle des mécaniciens automobile de Fès.

 

Séminaire sur la participation aux salons en Europe avec succès (2012)

Du 7 au 8 Novembre 2012, un séminaire sur la «Participation aux salons avec succès » a été organisé. Les entrepreneurs et les formateurs pouvaient se renseigner sur les possibilités de vendre des produits dans le cadre de salons (=foires commerciales) en Europe. Ines Ben Youssef, représentante de la Messe Frankfurt au Maghreb, expliquait les différentes étapes pour une exposition réussie.

Utilisant les références à des produits spécifiques et des concepts qui ont été amené par les participants, elle expliquait les conditions pour visiter ou exposer sur un salon, la sélection appropriée de la foire, la préparation à la négociation lors de la foire et le suivi efficace.

Les avocats Silvia Dalle Nogare et Heike Hoeher-Crohn ont expliqués les aspects juridiques de la vente internationale. La conception du contrat de vente était au centre du discours. Avec de nombreux exemples, des détails juridiques importants ont été expliqués - chose souvent compliquée pour les participants, mais cruciale, car le succès d'une opération sur un salon en dépend.

Des informations sur les tendances actuelles, des couleurs et des matériaux de la saison 2013/2014 pour la conception du stand, et aussi sur l'utilisation professionnelle des médias sociaux ont complété l'événement. Les participants ont exprimé leur satisfaction quant à l'information spécifiquement adaptée à leur situation et leurs besoins et aimeraient plus de cet accompagnement pour leurs activités prévues. Par la suite, deux des participants étaient en février 2013 exposants au salon Ambiente, salon mondial de commerce leader des biens de consommation à Francfort.

 

Troisième Conférence Nationale au Maroc (2012)

Du 5 au 6 février, des représentants du monde de la formation professionnelle à Fès se sont réunis pour la Conférence annuelle du projet RIFA. Le mardi 5 février concernait les nouvelles formations pour les énergies alternative comme le solaire. Une possibilité pour une formation future a été présentée. D’autres thèmes pour une coopération future ont été discutés. La deuxième journée de la conférence était consacré à l’information des participants sur les résultats de la conférence interrégionale à Francfort du 14 au 20 octobre 2012. La deuxième partie de la journée se consacrait au travail de groupe. Les participants ont travaillé sur les thèmes suivants: 1) La formation des formateurs : forces et faiblesses 2) Exemples de coopérations internationales et les leçons à en tirer 3) comment faire progresser la coopération avec les entreprises dans la formation professionnelle.

 

Voyage d'étude et conférence à Francfort/Allemagne (2012)

Ils viennent des quatre coins du monde à Francfort pour discuter l’amélioration de la formation professionnelle- les experts internationaux du projet RIFA.

RIFA (Réseau interrégional pour l'adaptation de la formation professionnelle et technique aux besoins de l’Artisanat) représente un réseau dans différentes régions du monde afin d'adapter la formation aux besoins de l´artisanat.

Co-financé par l’Union Européenne, le projet vise à améliorer la formation technique et professionnelle avec des éléments du système dual au Maroc, le Bénin et la Côte d'Ivoire. En plus, il ya des conférences au niveau régional, national et international pour échanger des informations, des expériences et des idées, dans lesquelles des experts de l'Amérique latine sont également engagés.

Participant dès le début: Mohamed Abdellaoui, directeur général de la Chambre de Fès au Maroc, qui depuis 1987 a établi une coopération avec la Chambre de …..? Francfort. «Cet échange est très important pour nous et surtout pour nos moniteurs car il nous donne des nouvelles idées et nous aide dans la mise en œuvre de nouveaux concepts en matière de la formation professionelle."

Dans la semaine dernière il y avait un voyage d'étude en Allemagne pendant lequel les partenaires se sont informés sur le système de la formation professionnelle duale en Allemagne, sur la «formation des formateurs» et sur l´orientation professionnelle».

«Nous voyons que l'Allemagne a beaucoup de succès avec la formation professionelle dans le système dual et nous voudrions apprendre comment fonctionnent les centres de formation en Allemagne», explique Michelle Chichiraky de Honduras sa motivation pour participer au voyage. Depuis l´ été le centre IPC de Honduras IPC offre des cours qui contiennent des éléments du système dual. On attend déjà les résultats de ce voyage pour adapter encore mieux le service aux besoins de la pratique.

Le directeur de la chambre des Métiers, Dr. Christof Riess, et Axel Henkel, chef de département au ministère de l'Economie, des Transports et du Développement régional de Hessen, ont accueilli les invités et ont donné une introduction au système économique allemand. Henkel a dressé un tableau empathique de la classe moyenne allemande et de son importance en tant que base de la réussite économique en Allemagne. Il a souligné l’importance des petites entreprises, souvent gérés en famille. La famille a toujours eu une vision plus ample qui va au-delà de la perspective des grandes entreprises, en direction des enfants, de la prochaine génération.

La semaine a été marquée par des ateliers, des conférences et des visites aux centres de formation et aux entreprises, non seulement à la Chambre de Francfort-Rhin-Main à Weiterstadt, mais aussi à l’association régionale des Métiers de la région Bergstrasse et aux organisations partenaires à Nuremberg et à Sarrebruck, qui ont chacune présenté leur service.

A Weiterstadt, les participants ont pu visiter diverses ateliers de formation et, entre autres, ils ont pu surveiller l´action des apprentis de l´artisanat « peintre de voiture ». Durée de la formation, joie en exerçant la profession, rémunération, plans futurs : Pendant la visite dans l´entreprise d´un peintre d´automobile à Darmstadt les apprentis ont pu eux-mêmes donner des réponses aux questions des participants.

Conseillère de formation Carolin Schweinzer et le coordonateur école-artisinat, Fredy Dorr, ont montré comment ils conseillent les entreprises et les artisans futurs en ce qui concerne le choix de leur carrière et le contrat d´apprentissage ; les participants ont été surpris par la variété des professions réglementées et les mécanismes de contrôle qui garantissent la qualité de la formation professionnelle.

Des offres spéciales pour les personnes aves des difficultés d'apprendre ont été présentées par le directeur de l’association régionale des Métiers de la région Bergstrasse, Walter Gruß, et par Kreishandwerkermeister Willi Arndt. A Nuremberg, le sujet principal était la formation permanente.

A Sarrebruck, il y avait outre la visite auprès d´un nouveau centre de traitement des métaux une visite à la Chambre des Métiers de la Sarre et en plus une visite dans une menuiserie.

Seulement quelques mètres plus loin il y avait une expérience totalement différente – la frontière franco-allemande n'a plus aucune barrière et n´est plus reconnaissable que par un panneau.

L'Europe unie est devenue pour nous, Européens, une réalité tellement évidente que nous devons regarder de nouveau à travers les yeux des non-Européens pour nous rappeler que des frontières qui séparent sont encore tout à fait normales dans de nombreuses régions du monde.

Quelle expérience de cette semaine a été particulièrement impressionnante pour les participants?

Parmi les participants de la chambre à Fès / Maroc, il y a unanimité: La liste des descriptions des métiers et les plans-cadre de formation sont très intéressants. "Chez nous seulement le terme « artisanat » en soi est défini mais pas la profession individuelle. Une description complète des métiers aiderait aussi nos instructeurs à préparer les jeunes encore plus efficacement à leur future profession."

Nathalie Roy, coordonnateur du projet, entend cela avec plaisir et en dit: «Ce souhait se réalisera au moins partiellement déjà en Novembre quand nous enverrons des experts HWK FRM à Fès pour perfectionner les instructeurs là-bas."

Pour que les nouvelles connaissances soient tout de suite mises en pratique sur place.

 

Séjour des experts allemandes dans la chambre de Fès

Du 08 au 12 juin 2012, la chambre des métiers de Francfort a organisé le séjour de deux consultants de la chambre des métiers de la Sarre dans la chambre partenaire de Fès. Le but de leur mission était d’analyser les fonctionnements internes de la chambre de Fès ainsi que la communication interne et externe, et ceci pour préparer un séminaire sur le développement organisationnel de la chambre de Fès. Dr. Stefan Hirsch et Farid El Bechkaoui ont mené ensemble avec la Chargée de mission de la chambre de Francfort, Nathalie Roy, des entretiens avec les différents département afin de comprendre les fonctionnements internes de chaque secteur. Le séminaire sur le fonctionnement interne et la communication de la chambre de Fès, auquel participeront tous les employés, aura lieu en automne 2012.

 

Diverses activités en Côte d’Ivoire et au Bénin

Durant la conférence nationale á Abidjan les résultats de la conférence de Fès au Maroc sont discutés. Les sujets figurants á l'agenda étaient le secteur informel et la protection de l'environnement. La CNMCI a invité à cet effet différentes associations et centres de formation pour présenter les résultats des deux sujets et pour définir les prochaines étapes à entreprendre.

Ouverture officielle de l'atelier par le directeur de Cabinet du Ministre de l'artisanat et de la promotion des PME, M. Touré Ali:

Foto1

Pendant deux jours, (19 et 20 janvier 2012) la Chambre de Métiers de Côte d'Ivoire CNMCI a participé à un atelier de management de processus. Cet atelier a été dirigé par un expert allemand en Management de Processus du Saar-Lor-Lux-Umweltzentrum.
L'objectif était de revoir et d'améliorer les structures au sein de la chambre et d'améliorer la qualité des prestations de la chambre.

Pendant deux jours (23 et 24 janvier 2012) la Confédération des Artisans du Benin CNAB a participé à un atelier de management de processus. Cet Atelier a été dirigé par un expert en Management de Processus du Saar-Lor-Lux-Umweltzentrum.

Aussi, l'objectif était de revoir et d'améliorer les structures au sein de la chambre et d'améliorer la qualité des prestations de la chambre. Hormis la CNAB ont également participés des directeurs de centre de formation et des artisans entrepreneurs. Au Benin, il y a eu une démarche à double volets, un avec une vue sur une entreprise exemplaire et l'autre avec un regard sur la CNAB.

En janvier 2012, après la conférence nationale á Cotonou, la CNAB a profité de l'occasion pour remettre des attestations de formation GERME et des attestations de participation à la formation professionnelle et de la protection de l'environnement dans le secteur de l'artisanat.

Foto2

Le Président de la CNAB, M. Sakou, la coordinatrice du projet au Benin, Mme Gansou, et le Coordinateur du projet en Allemagne, M. El Bechkaoui ont eu un entretien avec la nouvelle responsable de la Coopération á L'ambassade d'Allemagne Mme Lindemann. L’entretien a également servi a renoué un lien un peu plus étroit entre la CNAB et l’Ambassade d’Allemagne. L’entretien portait sur les activités de la CNAB et les possibilités de synergie.

Le 16.05.2012 a eu lieu un atelier se penchant sur le sujet de la coopération de la CNAB avec les centres de formation et les écoles professionnelles.
L'atelier a eu lieu dans les locaux de la CNAB á Cotonou et a totalisé un nombre de 22 participants de différentes structures.
L'atelier a été modéré par M. El Bechkaoui Farid et Mme Gansou Judith.

Le 15 mai 2012 à Cotonou, s'est déroulé l'atelier sur le thème : coopération entre la CNAB et l’entité étatique. Il a regroupé les membres du comité national de gestion de la CNAB, les membres du personnel de la CNAB et le comité de pilotage du projet RIFA.

 

Conférénce nationale du Maroc

Du 9 au 11 janvier 2012, l'équipe marocaine du projet RIFA a organisé sa deuxième conférence nationale. Une vingtaine de participants (artisans membres de la chambre, formateurs du domaine artisanal, employés de la chambre etc.) ont débattu pendant deux jours sur différents thèmes concernant les secteur informel dans l'artisanat. Les participants ont appris les avantages provenant d'une formalisation (meilleures opportunités de marché, possibilité de participer à des foires nationales et internationales etc.) et ont formulé des attentes vis-à-vis la chambre d'artisanat. Les participants ont suggéré d'instaurer un chargé de projet à la chambre pour maintenir le contact avec les entreprises informelles. Aussi, un service interface à la chambre pour conseiller les entreprises membre dans le domaine financier a été jugé utile. Les participants ont par ailleurs discuté sur le besoin d'intégrer la protection de l'environnement dans les programmes des formations pratiques. Une enquête est prévue afin de déterminer l'impact des produits toxiques utilisés par l'artisanat de Fès. Le séminaire a conclu par la planification des projets pour l'année 2012. Nous sommes heureux d'annoncer qu'à la suite de cette conférence, le poste de chargé de projet par rapport au secteur informel a été créé à la chambre d'artisanat de la région Fès-Boulemane. En ce qui concerne le service interface finances, la chambre est encore en processus de planification.

Archives >>2010 >>2011